3 mauvaises excuses qu’on utilise tous pour ne pas servir nos frères

Dans Jean 13, Jésus motive ses disciples à se mettre au service les uns des autres, en leur montrant un exemple choquant: il leur lave les pieds! En préparant récemment une prédication sur ce chapitre, j’ai pu mettre en contraste l’attitude de Jésus et nos propres excuses pour ne pas lui obéir.

Je te propose 3 de nos plus courantes excuses, qui tombent face à ce récit:

1. DÉSOLÉ MAIS JE N’AI PAS LE TEMPS (Jean 13.1)

ou alors je suis trop occupé, mon agenda est trop rempli, pire encore (ou plus sincèrement) j’ai d’autres priorités

Fort heureusement, Jésus n’a pas regardé à son agenda avant de laver les pieds de ses disciples. Il savait très bien (Jean 13.1 « sachant que son heure était venue ») que quelques heures plus tard, il allait être rejeté, livré, torturé et injustement mis à mort; il était au courant de ces grandes choses à accomplir, mais il a pris le temps de s’enfermer avec eux.
Il a passé ses précieuses dernières heures avec eux, à les aimer.

Ce que cette excuse révèle, en réalité, c’est un problème de priorité. Si tu ne trouves pas le temps de servir les frères, c’est que tu as d’autres priorités. Servir les frères était la priorité de Jésus, mais pas la tienne ?

2. DÉSOLÉ MAIS SURTOUT PAS LUI (Jean 13.2)

ou encore on ne s’entend pas assez bien, je n’ai pas assez de points communs avec ce frère, il m’a blessé, ce n’est plus possible

Jésus avait aussi conscience que, parmi ce groupe qu’il était un train de servir, se trouvait un traître (Jean 13.11). Un ennemi à qui il a quand même lavé les pieds, comme à tous les autres. Jésus n’a pas regardé à la contrepartie. Il n’a pas attendu qu’on l’aime ou une quelconque considération avant de servir. Il a aimé et servi, même cet ennemi qu’était Judas.

Cette excuse révèle, en réalité, un problème de manque d’amour. Jean développera dans son épître également la source de cet amour impossible (1 Jean 4.8-12). Il te rendra attentif sur le fait que se dire chrétien sans aimer les frères, c’est impossible !

3. DÉSOLÉ MAIS CE N’EST PAS À MOI DE LE FAIRE (Jean 13.3)

ou alors je trouve ça trop dégradant, ça ne me correspond pas, je suis trop qualifié

Enfin, le Seigneur Jésus n’a pas regardé à son statut non plus. Même si cela choquait Pierre (Jean 13.16). C’est l’idée reprise, entre autres, par Paul dans Phi 2.5ss. S’il y a bien une personne dans cette pièce qui était bien trop qualifié, trop importante pour s’abaisser à ce service dégradant du lavage des pieds, c’était lui. Et pourtant, il l’a fait pour enseigner à ses disciples à quoi ressemble vraiment un « grand ».

Cette excuse révèle, en réalité, un problème de surestime de soi. Si tu considères que tu ne peux pas t’abaisser à un service, c’est tout simplement que tu te crois plus important que le Seigneur Jésus lui-même.

On a tendance à mettre en place des conditions pour pouvoir servir dans nos Églises. Mais, quand on regarde l’exemple de Jésus, ces excuses ne sont clairement pas légitimes. Alors oui, Jésus nous a appelé à servir les autres chrétiens. Plus encore, il nous a appelé à les servir sans conditions. C’est à cet aspect de l’amour que les chrétiens se portent qu’on les reconnaîtra (Jean 13.35).

Quelques idées de service:
W. Grudem définit le service comme ‘prendre le temps, seul ou en groupe, de répondre spécifiquement à un besoin d’un autre individu dans l’Église’.
Je te propose que ça se traduise par :

  • Une parole : un encouragement, une exhortation, un conseil (biblique si possible) (Col 3.16; Ep 4.29; Jc 5.20; Hé 10.24)
  • Un don pour répondre aux besoins matériels (Jc 2.16; 1 Jn 3.17; Ac 4.34; Ga 2.10) L’exercice des dons que tu as reçus de Dieu pour la croissance des autres (1 Co 12.7)
  • Un coup de main : Un déménagement, une garde d’enfant, un prêt de voiture, un soutien quelconque à un frère/une sœur de l’assemblée locale ou de l’Église de Jésus-Christ.

Et toi, tu as des conseils pratiques pour servir les frères et sœurs?

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image