Discerner ce qui est satanique

Si vous êtes en quête d'une méthode pour "discerner" les signes cachés qu'un objet, une mode, un son ou une personne appartient à Satan, cet article vous propose encore plus croustillant.

Parce qu'attention, si vous croyez qu'en tant que chrétien vous êtes appelé à être assez clairvoyant pour faire la distinction entre ce qui est "satanique" de ce qui ne l'est pas, j'ai le regret de vous annoncer que d'après 2Tim 2.26 vous êtes sûrement tombé dans un piège du diable lui-même et de ses mensonges. Voici pourquoi:

La vision dualiste du monde, c’est du flan

 La Bible est claire sur le sujet, Dieu ne lutte pas contre une force égale à la sienne. Le Bien et le Mal ne jouent pas à armes égales dans le monde que Dieu a créé. Satan est une créature et il rend des comptes à Dieu comme tout autre être créé. Certes puissant, sa meilleure arme, c’est le mensonge. Et s’il a réussi à vous faire croire que vous devez le redouter tout autant que le Créateur, vous êtes tombé dans son piège. Vous avez laissé la vérité de la foi pour adopter une vision dualiste ou manichéenne du monde.

Pas non plus de 3e catégorie

Si on suit la logique de ceux qui identifient le « satanique » du reste (parce qu’il faut trouver un nom à la 2nde catégorie) on doit même créer une 3e catégorie. Il y aurait autour de nous:

  • (1)tout ce qui est saint, comme mon CD de louange,
  • (2)tout ce qui est normal/neutre, comme ma voisine,
  • (3)ce qui est vraiment sombre, satanique et démoniaque comme Rihanna et Jay-Z.

La vérité, ce que la Bible enseigne, c’est que tout ce qui nous entoure, les Hommes compris, agit « conformément au prince de la puissance de l’air » (Ep 2.2). Il nous est donc impossible de trier ce qui est satanique de ce qui ne l’est pas. Soit l’on appartient à Satan, soit nous sommes sous l’autorité du règne de Jésus-Christ.

Récemment un frère m’a envoyé une de ces vidéos de témoignage d’anciens satanistes. J’en ai retenu une seule phrase qui illustre bien ce point :

« J’avais vendu mon âme au diable et signé avec mon sang. À l’époque, imbécile que j’étais, je n’avais même pas conscience qu’elle lui appartenait déjà. »

 

L’impureté est dans la coupe

Dernier enseignement biblique majeur abandonné lorsqu’on joue à savoir si oui ou non un chrétien peut boire du Coca-Cola, du Monster et manger des Pringles: celui de Marc chapitre 7.

Si vous croyez que la lutte à mener se trouve à l’extérieur de vous-même, que votre but est de vous préserver de ce qui pourrait vous souiller, c’est oublier la vérité: que l’impureté sort de votre propre être.

L’histoire enregistre nos bêtises

J’ai entendu dire une fois qu’à l’apparition du vélo, lorsque les chrétiens ont eu le choix de s’en procurer un, certains faisaient campagne contre, sous prétexte que c’était un instrument du diable. On a tous entendu ces histoires de lessive, de logos mystiques (Procter&Gamble), de puce dans la main et ces débats interminables sur le rock, le rap et même la pop. Economisons les occasions pour les adversaires de la foi de nous tourner en ridicule.

Chrétiens, gardez votre calme, revenez au bon sens de la foi et lachez Youtube. Rachetez le temps !

Abonne-toi à ma newsletter

Ne rate aucun de mes articles et reste connecté à l'actualité de mon blog

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser