L’élément déterminant mais délaissé dans notre définition du réveil

Qui ne rêve ou ne parle de "vivre un réveil"? On rêve tous de ce réveil qu'on a, en définitive, un peu de mal à définir clairement. Si c'est le cas pour vous, Néhémie nous montre bien ce à quoi nous devrions nous attendre en matière de réveil. Ce que Dieu appelle un réveil authentique.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille la série actuelle dans notre Église

Un élément de mon étude sur ce livre m’a particulièrement marqué cette semaine. C’est le sujet de tout le chapitre 5. Ce chapitre nous décrit un des éléments déterminants dans notre définition du réveil, mais que nous avons tendance à délaisser lorsqu’on en rêve. Un élément qui, s’il était manquant, rendrait totalement obsolète notre définition, voire même inaccessible ce réveil tant attendu.

Préparation du réveil

Néhémie a une grande vision pour laquelle il prie au chapitre 1 et agit de manière audacieuse au chapitre 2. Il se retrouve rapidement sur place, mobilise et commence à accomplir son projet de rendre au nom de Dieu la gloire qui lui est due via le rétablissement de sa ville (chapitres 3 et 4). Au moment où les travaux avancent et où même les ennemis ne peuvent pas l’arrêter, un problème majeur surgit; mettant en péril ce beau projet de réveil.

Un réveil en péril

Le chapitre 3 nous présentait un peuple uni qui construit une muraille solide. Ne 5.1 nous ouvre les yeux sur des « fissures » à l’intérieur du peuple. Ils agissent mal; une erreur monumentale qui peut leur coûter ce « réveil » et expliquée par Néhémie en Ne 5.7 : les nobles et les magistrats font preuve d’un égoïsme honteux. Ils profitent des pauvres, les exploitent pour devenir encore plus riches et puissants (Ne 5.1-5). Ils agissent pour leur propres intérêts.

Un secret déterminant pour le réveil

La solution pour Néhémie est simple. C’est celle qu’il a appliquée à sa propre vie. Et c’est notre secret déterminant pour la survenue de ce grand réveil qui a fait connaître Néhémie : le renoncement à soi.

  • Ne 5.9,10 par crainte de Dieu, c’est la solution que Néhémie avance littéralement aux nobles et aux magistrats : renoncez à vos intérêts !
  • Ne 5.15-18 toujours par crainte de Dieu, c’est la solution que Néhémie s’est appliqué à lui-même. De par sa position de gouverneur, il avait droit au prélèvement d’impôts auquel il a renoncé par égard pour le peuple et les lourdes charges que ce dernier portait déjà.

Il y a quelques années, j’ai été frappé d’entendre parler de chrétiens qui, pour l’avancement d’un projet, se sont privés. Acceptant un style de vie simple et renonçant même à acheter du beurre pour se nourrir (à l’époque, c’était cher); ils ont tout mis en oeuvre pour qu’aujourd’hui nous puissions bénéficier du fruit de leurs efforts. Imitons-les. Ne nous retrouvons pas les mains vides en définitive (Ne 5.13) en ayant tenté de courir désespérément après ce qu’on ne pouvait que perdre. « Ne soyons pas fous, donnons ce qu’on ne peut garder pour gagner ce qu’on ne pourra jamais perdre ».

C’est aussi pourquoi, n’écoutons pas les leaders qui nous promettent de belles choses, de grands réveils, sans avoir fait preuve de ce renoncement à leurs propres intérêts personnels. Ironiquement, leurs méthodes s’opposent à ce secret déterminant pour le réveil. Il n’y a pas de réveil sans renoncement, c’est un mensonge. C’est notre appel (Mc 8.34-38). Réveillons-nous. Autrement dit, abandonnons nos intérêts propres pour ceux du Royaume de Dieu. C’est en quelques mots un morceau du message pertinent de ce chapitre 5 de Néhémie.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des coockies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image