Le nouveau livre de Matt Chandler sur l’Évangile

L'Évangile, tout l'Évangile, rien que l'Évangile écris par Matt Chandler, pasteur à Dallas et président de Acts 29, vient de paraître.

BLF nous a donné l'opportunité de le lire au bord de la piscine cet été. J'en ai personnellement retenu que ses qualités en font aussi ses défauts. Explications :

Je crois que c’est la première fois que j’écris une de ces petites recensions sans être à 300% emballé par mon choix. Mais le tableau n’est pas si noir que cela.

Son titre

Dans sa version originale, le livre s’appelle The Explicit Gospel (paru en 2012!). Nos auteurs préférés (Carson, Platt, Dever,…) ont beau le recommander chaudement, j’ai trouvé qu’il y avait un décalage entre le titre et son contenu. Il faut y réfléchir à 2 fois, parce que c’est un peu flou. Le titre doit faire référence aux 3 parties qui le compose : « L’Évangile… », ce que Chandler baptise « gros plan », « …Tout l’Évangile… », baptisé vue panoramique, « …rien que l’Évangile. »? Mais pas sûr.

Sa thèse principale

Encore une fois, même si c’est un peu plus clair, ça reste flou. Ce qu’on aime chez Matt Chandler, c’est qu’il est un très bon orateur. Il a le don d’être intéressant. Je trouve qu’on l’écoute facilement. Et en lisant ce livre, on peut avoir l’impression de l’avoir devant soi, presque de discuter avec lui. Mais ce style peut aussi être déroutant. Comme à l’oral, on a l’impression que Matt Chandler fait souvent des digressions. Le livre n’est pas aussi direct, percutant, court et limpide qu’on aurait pu l’espérer.

On comprend néanmoins facilement son propos principal, fruit d’une réflexion profonde: l’Évangile est plus qu’une application personnelle ou, à l’inverse, un bouleversement cosmique sans applications concrètes. Le livre, c’est l’avantage de la dispersion qu’on pourrait lui reprocher, touche à énormément de réflexions et d’applications concrètes. Ça en devient impossible de sortir indemne après la lecture.

Son intérêt

J’aurais du mal à regretter la parution d’un nouvel ouvrage portant le titre « L’Évangile ». En soi, c’est une joie de pouvoir profiter de cette traduction. Même si mes attentes étaient plus importantes, il est certain qu’il pourra être utile à beaucoup et qu’il remettra en question nos croyances et nos fonctionnements traditionnels qui peuvent nous faire prendre le large.

Sa démonstration dans le chapitre 1 « Dieu », avant de parler des catégories que nous connaissons tous « L’Homme, le Christ, la Réponse » est super rafraichissante. Il ne parle pas que de l’amour ou de la justice de Dieu le Père, sur lesquels on a tendance à se focaliser. La palette d’attributs qu’il présente en toute simplicité est un régal.

Je me réjouis aussi des sujets importants qu’il aborde et dont nous devrions tous être au courant, des ornières de l’Évangile (le DMT, les contours de notre mission, notre habitude de sous-entendre l’Evangile..). Matt Chandler a aussi fait le choix courageux, parfois un peu (trop) osé d’aborder des sujets tendus comme le ministère féminin, le débat création/évolution, l’enfer. Même si le fond est de qualité, sur ce coup, la forme pourrait tout transformer en un regrettable défaut.

Son impact

J’ai été challengé pour la reprise de mon service dans l’Église à la rentrée, dans mon rôle de père et la transmission de l’Évangile aux enfants ainsi que dans ma vision et ma relation avec Dieu. Alors en résumé, ne vous privez pas de la lecture de ce super livre.

Mais venez détailler dans les commentaires ce que vous en avez pensé. Et témoigner ce qui a changé dans votre compréhension de l’Évangile. C’est ce qui nous intéresse le plus.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image