Maman occupée mais pieuse

Porter un ou deux enfants; mais aussi le sac et/ou les courses et tenter d'ouvrir la voiture avec le petit doigt resté libre. En alerte constante dès le saut du lit après des nuits en pointillés. Nourrir, nettoyer, habiller, protéger, répondre, tout prévoir, consoler,...

À ce stade de ma vie je n'ai encore jamais rencontré quelqu'un de plus occupé qu'une maman de jeunes enfants.

Danger maman s’essouffle

Les mamans de jeunes enfants sont pour moi des exemples de renoncement; elles m’aident à méditer l’appel que Jésus nous a lancé (Mc 8.34; Mc 10.43,44). Mais, il faut se l’avouer, ces mamans occupées courent aussi un grand danger de ne pas se saisir assez de la grâce de Dieu pour faire face à leurs journées marathons. C’est la catastrophe d’un sportif de haut niveau qui se donne tellement qu’il ne prend plus le temps de bien s’alimenter.

Cette semaine, j’ai observé ma propre femme, cette vertueuse. Et plus précisément les techniques visibles qu’elle a mises en place pour être une maman occupée (avec 4 enfants de 1 à 6 ans) mais décidément pieuse. Voici 6 exemples qui, j’espère, vous inspireront, chères lectrices. Vous nous inspirez et vous construisez le Royaume de Dieu (Tt 2.5) surtout durant cette saison particulière de la vie.

6 exemples de piété d’une maman occupée

  1. Elle écoute l’Écriture durant la journée
    Si c’est difficile de trouver même 15 minutes pour lire, il va vous falloir de la sagesse pour trouver le bon moment pour écouter l’Écriture une à plusieurs fois par jour pour en être imprégnée. Un trajet en voiture ou à vélo? Pendant la sieste des enfants? En pliant le linge, ou durant un jeu? Faites-en une priorité, c’est votre oxygène. Utilisez par exemple AudioBible.
  2. Elle écoute les prédications de l’Église
    Même quelques minutes mises bout à bout en une semaine peuvent vous faire (re)parcourir la prédication du dimanche. Si votre Église n’en est pas encore là, découvrez la nôtre sur Soundcloud ou sur Podcast mis à jour chaque dimanche soir.
  3. Elle mémorise des versets
    Le fait d’en apprendre aux enfants est un bon prétexte pour se nourrir soi-même. On peut aussi en inscrire dans nos idées déco (Dt 6.9)
  4. Elle lit en priorité de bons livres chrétiens
    Le plus important dans cela, c’est sûrement le mot « bon ». Et cela ne dépend pas des goûts ou des sensibilités. Un bon livre, c’est un livre centré sur l’Évangile, bien sûr. Autrement dit, un livre qui touche votre cœur parce qu’il vous rappelle le sens de l’œuvre de Jésus à la croix et ce que cela implique dans tel ou tel domaine de votre existence.
    Malheureusement, non seulement la denrée est rare, mais en plus le marché est rempli de livres qui peuvent vous paraître encourageants et stimulants mais ne sont que des « sucres rapides ». Le plus souvent des adaptations christianisées de recettes psychologiques populaires (lisez ces 2 articles « arrêtez de me dire que je suis précieuse » et la recension du best seller « coeur de femme »). Le prisme va des inoffensifs qui vous feront juste perdre votre temps aux contre-productifs qui vous induisent en erreur. Protégez-vous et ne vous fiez pas au nombre de ventes (bien au contraire). Flavie teste en ce moment FIT TO BURST.
  5. Elle écoute des chansons centrées sur l’Évangile
    Pas très souvent, mais sa playlist, c’est le catéchisme chanté des enfants, les albums annuels de Sovereign Grace Music pour T4G ou les chants écrits par les filles de notre Église.
  6. Elle se sert de ses relations
    Bénéficiez de l’enseignement d’une plus âgée (comme dans Tite 2), ayez une partenaire de prière avec qui vous pouvez confesser vos péchés et vous exhorter pendant que les enfants se défoulent… Ayez des amitiés profondes qui vous tirent vers (les choses d’) en-haut. Des amies qui veulent votre bien et veillent sur votre lecture, témoignent avec vous…

Quel matériel?

La relation d’une maman avec le Seigneur Jésus ne se résume pas à ces choses, mais elles la favorisent grandement . De plus, vous l’avez remarqué, dans ces conseils, l’écoute tient une place importante. Cela implique d’être bien équipée. Il y aura sûrement un prix à payer pour favoriser votre piété personnelle.

  1. Ne vous précipitez pas, mais réfléchissez à l’investissement dans des outils qui vous aideront à écouter simplement et rapidement. Flavie possède un smartphone connecté à Soundcloud et Podcasts, relié à un casque bluetooth pour ses sorties course à pied (elle peut écouter et appeler d’une simple pression si elle a un problème) mais aussi à un système audio bluetooth/wifi dans la pièce principale de la maison. Évitez aussi les piles et les trucs qui vont vous faire perdre plus de temps qu’en gagner.
  2. Prenez l’habitude de consulter des recensions ou de demander plusieurs avis avant d’acheter un livre.
  3. Enfin, messieurs, nous jouons un rôle essentiel dans la piété de nos femmes. Nous la conseillons, veillons sur elle. C’est nous qui lui dégageons du temps et lui proposons des outils qui favorisent sa relation avec le Seigneur ou, à l’inverse, sa procrastination. Prenons ce rôle au sérieux. Nous pêchons trop souvent par manque d’être une locomotive dans la prière et la méditation de la Parole en couple.

Que le Seigneur Jésus lui-même bénisse toutes les mamans qui nous lisent et les utilise pour se glorifier et apporter du crédit à son Évangile si précieux aux mamans occupées!

Partagez, vous aussi, aux autres mamans vos techniques et expériences dans les commentaires ci-dessous. Faites vite, leur temps est compté!

Abonne-toi à ma newsletter

Ne rate aucun de mes articles et reste connecté à l'actualité de mon blog

Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser