Maxime et son idée de la tolérance

« Un peu de tolérance! Il n’y a pas de vérité absolue. Chacun est libre de penser ce qui est vrai pour lui personnellement. De toutes façons, toutes les religions se valent… ». Laisse-moi te raconter une petite histoire.

 

Le dilemme de Maxime

Maxime est un jeune étudiant. Et comme la plupart des autres étudiants de la ville et de sa génération, même quand on lui parle de Dieu, il est très ouvert. Sa valeur principale, c’est la tolérance, l’ouverture d’esprit. D’après lui, on doit être fier de vivre dans une société émancipée, une république laïque, où chacun a le droit de penser ce qui lui plaît (tant qu’il ne l’impose pas aux autres, bien sûr).

Tout va bien pour Maxime.

À part depuis 2 petites semaines: il a des migraines qui persistent. Il consulte son médecin, qui l’envoie faire un scanner. Le jour où il passe cet examen, bizarrement, on lui demande, alors qu’il attendait déjà les résultats dans la salle d’attente, de repasser par la salle d’examen. Ça fait sourire Maxime, parce qu’habituellement il est plutôt bon élève, il n’a pas l’habitude de rater un examen.

Il repasse donc son scanner, et, après quelques minutes dans la salle d’attente, reçoit non pas 1 mais 2 avis carrément contradictoires de 2 spécialistes différents.

  • Le premier résultat est sans appel : Maxime a une tumeur de la taille d’une balle de golf dans le crâne qui met sérieusement en danger sa vie. Il faut agir, et vite!
  • Le second résultat, lui, déclare que Maxime devrait prendre un peu d’aspirine, de vitamine C et retourner vaquer à ses occupations en toute sérénité. Ça passera.

Que va faire Maxime? Il a beau avoir des valeurs, oui, chacun est libre de penser ce qu’il veut, mais quand il s’agit de vie ou de mort, il faut bien que quelqu’un ait raison, n’est-ce-pas?

Prendre exemple sur Wikipédia

C’est une grande bénédiction de pouvoir échanger avec des gens comme Maxime au fil des semaines. D’avoir la liberté, dans notre pays, d’exprimer des opinions contradictoires dans le respect et en toute sécurité. Loin de moi l’idée d’aller à l’encontre de ces réjouissances, mais ne tombons pas dans le piège de penser que puisque tout le monde peut se prononcer, tout le monde à raison.

Même Wikipédia n’est pas tombé dans ce piège !

Oui, tout le monde est « libre » de penser ce qu’il veut, mais définitivement non, tout le monde n’a pas raison. Et tout ne se vaut pas.

Pourquoi est-ce si important?

Il existe une vérité à croire, et c’est une question de vie ou de mort. Ce qui implique qu’il faut bien que quelqu’un ait raison. L’apôtre Jean l’a présentée dans sa première épître (1 Jean) ; il en a fait une question de vie ou de mort ici :

Nous acceptons le témoignage des hommes; mais le témoignage de Dieu est bien supérieur, et ce témoignage, c’est celui que Dieu rend à son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu possède ce témoignage en lui-même. Celui qui ne croit pas Dieu fait de lui un menteur, puisqu’il ne croit pas le témoignage que Dieu rend à son Fils. Et qu’affirme ce témoignage? Il dit que Dieu nous a donné la vie éternelle et que cette vie est en son Fils. Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie (1 Jean 5.9-12).

Cette vérité à croire concerne l’identité de Jésus-Christ.

Qui est-il d’après toi? Ton avis est-il vrai ou faux? Est-il en accord avec sa réelle identité?

C’est une question de vie ou de mort.

Le choix de la chute

Comme si on pouvait tout choisir, à toi de choisir la fin de notre histoire:

  • Option 1: Maxime a choisi l’avis le plus optimiste. Il a quitté la salle d’attente, repris sa vie comme si de rien n’était. Ça a bien tenu un moment, mais il s’est voilé la face, comme s’il pouvait choisir par lui-même. Et il a perdu la vie.
  • Option 2: Maxime a fini par accepter l’avis le plus pessimiste. Il a tout mis de côté, ses études, ses projets, il a donné son accord pour faire des recherches et des soins. On lui a rasé la tête, lui qui avait de si beaux cheveux; il a tout perdu, mais il a pris le risque des chirurgies, et aujourd’hui, il est sain et sauf.

Une citation pour réfléchir la tolérance

« La tolérance, n’a rien à voir avec le refus d’avoir des convictions. La tolérance, ça a à voir avec la manière dont ces convictions te mènent à traiter ceux qui sont en désaccord avec toi » (T. Keller).

 

Abonne-toi à ma newsletter

Ne rate aucun de mes articles et reste connecté à l'actualité de mon blog

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Powered by ConvertKit

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser

Formations gratuites:
Découvrez nos formations gratuites sur l'évangélisation

Des conseils et outils pour partager votre foi simplement!
JE M'INCRIS A CES FORMATIONS GRATUITES
close-link