Redorer le blason de l’adhésion à l’Église locale

Rares sont ceux qui auront trouvé digne de leur intérêt un tel sujet. Pourquoi parler de l'adhésion à une Église locale? Parce que le fait de devenir "membre", loin d'être une formalité administrative, est une incroyable bénédiction pour l'Église, pour ses responsables et pour le chrétien. Bénédiction que nous proposons de (re)mettre en valeur.

Pasteurs, redorons le blason de l'adhésion à l'Église locale pour la santé des chrétiens et de nos Églises.

État des lieux

Nominalisme (augmentation du nombre de personnes se disant chrétiens sans en montrer les signes évidents), « impureté » dans l’Église (soucis de mœurs), dispersion dans le suivi des personnes, manque de vision et d’adhésion enthousiaste des participants, effritement de l’Évangile et de la saine doctrine, tourisme ecclésial… Et si tous ces problèmes étaient en lien avec une seule origine: le fait de devenir membre d’une Église locale n’a, en fait, (plus) aucun sens (clair).

Évaluez ce que signifie « devenir membre » dans votre assemblée: est-ce une simple formalité administrative relative aux exigences associatives? De la paperasse mondaine sans grande importance?
Avez-vous hésité à cliquer sur ce titre?

Les membres dans la Bible

Doutez-vous de l’importance de ce sujet et de son fondement scripturaire?
La pratique pastorale de l’apôtre Paul dans ses épitres, pourtant, sous-entend une telle application. En 1Co 5.12,13 par exemple, dans le contexte d’un besoin de discipline corrective d’un chrétien de Corinthe, Paul témoigne, entre autres, de la nécessité (1) d’une distinction nette entre « dedans » et « dehors », (2) d’un soin particulier à ceux du dedans de la part des pasteurs et (3) d’une soumission à l’autorité bienveillante de la part des chrétiens… Quel meilleur cadre que celui que nous proposons?
C’est la signification que nous voulons redonner au fait de devenir membre de nos Églises locales: un engagement réciproque. Mais le fait de redorer le blason de l’adhésion officielle à l’Église locale ne nous servira pas qu’en temps de troubles personnels et d’un besoin de discipline.

Les avantages de l’adhésion

Lorsqu’une liste de personnes claire et régulièrement mise à jour est tenue par les pasteurs d’une Église, ils peuvent faire leur travail de « surveillant », mais pas seulement. Citons quelques-uns des avantages de l’adhésion pour les membres, ses responsables et l’Église en général (bien que les intérêts soient croisés):

Bénéfices pour les membres

  • Les membres font partie d’une seule assemblée et s’engagent à ne pas l’abandonner (Héb 10.25).
  • Ils se reconnaissent entre eux et savent pour qui ils doivent prier et à qui confesser leur péché (Ja 5.16), sur qui ils doivent veiller (Héb 10.24), qui ils doivent encourager, avec qui chanter (Ep 5.19),etc. À l’inverse ils savent avec qui ils doivent avoir des paroles sages et salées pour amener à la foi.
  • Les membres gagnent aussi en assurance, parce que leurs responsables ont loué les effets visibles de l’Évangile dans leur vie (Col 1.3,4) et les ont jugés dignes de faire partie du corps visible de Christ après examen.
  • * »Le péché a besoin de la pénombre pour grandir, il a besoin de secret déguisé sous le vocable de « vie privée » »* tout en gardant un climat de confidentialité, les membres se soumettent à un examen bienveillant de la part des responsables pour mieux lutter contre le péché qui les enveloppe si facilement.

Bénéfices pour les responsables

  • Les responsables connaissent mieux le contour des personnes pour qui ils rendront des comptes au Divin Berger.
  • Ils gagnent en efficacité dans le suivi personnel, la prière et l’affermissement intentionnel de chacun.
  • Ils sont assurés de la bonne santé du corps qui contient des personnes mûres qui connaissent l’Évangile et ont cerné et se sont engagés dans la vision qu’ils portent. C’est de cette liste que peuvent sortir les futurs diacres, anciens à former, etc.

Bénéfices pour l’Église

  • Si la liste des membre de l’Église contient les noms de ceux qui ont pris un engagement envers l’assemblée, sa représentation auprès des autorités de la ville gagne en sérieux.
  • Surtout (c’était le contexte de 1Co 5) la discipline bienveillante des conducteurs peut s’exercer pour que l’Église ait un témoignage puissant de sainteté.

La liste des membres de votre Église vous permet-elle aujourd’hui de la délimiter? Est-elle un outil indispensable pour votre tâche de sous-berger, ou une simple formalité administrative? Il faut y remédier, mais par où commencer?

5 étapes pour commencer le chantier

  1. Si ce billet pique votre intérêt, je vous conseille premièrement le petit livre dont « aucun pasteur se posant la question de l’orientation de son Église ne devrait négliger la lecture » (D.A.Carson): L’Église Intentionnelle (Dever & Alexander). Spécialement le chapitre 4 à partir duquel ce billet est une réflexion. Ou encore plus précisément ce petit livre qui en traite, puisque le sujet est une des 9 « marques d’une Église saine ». Continuez de juger et d’affermir cette conviction et créez votre propre feuille de route. Mais vous pourriez continuer en:
  2. Présentant aux anciens, puis aux membres actuels s’ils en jugent nécessaire une précision de la vision et de la pratique concernant ce point dans votre Église.
  3. Organisant une visite de chaque membre inscrit de votre assemblée pour vous assurer de sa compréhension de l’Évangile et du témoignage de son comportement, ainsi que pour collecter des informations nécessaires à son suivi dans la prière.
  4. Présentant d’une manière plus solennelle désormais ceux que vous aurez jugés aptes à partager la vision de l’Église, se soumettre aux soins du corps pastoral, etc.
  5. Créant un « engagement moral » auquel les membres actuels pourront réfléchir si, oui ou non, ils continuent d’adhérer.

Cette culture de l’adhésion sera beaucoup plus simple dans le cadre d’une implantation. Ne la sous-estimez pas pour le bien futur de l’assemblée!

Franck Godin

Disciple de Jésus, Franck est marié à Flavie. Ils ont 4 enfants. Après un cursus à l'Institut Biblique de Genève, Franck et sa famille ont rejoint une implantation à Toulouse. Franck a aussi le souci que les graffeurs entendent l'Évangile avec GospelOnWallz.

Articles pouvant vous intéresser

  • Diakonia

    Article intéressant, découvrez une solution pour accompagner les églises à mieux gérer leurs adhésions https://medium.com/@diakoniafr/une-solution-pour-am%C3%A9liorer-la-gestion-des-adh%C3%A9sions-%C3%A0-leglise-locale-b930e63bdd16

    • Vous savez que votre « commentaire » pourrait plutôt être pris comme du SPAM? Il y a des millions de rebots qui font le même genre de commentaire passe partout: « Article intéressant, regardez mon produit ici »

      Quand on vend un produit en tant que chrétien, on devrait être particulièrement vigilant à ne pas utiliser des pratiques non-chrétiennes.

      • Diakonia

        @stephanekapi:disqus ce n’était pas du tout l’effet escompté, veuillez m’excuser si il a été perçu comme tel.
        Je pense que dans ce domaine, il est difficile de juger si une pratique est chrétienne ou non, merci en tout cas pour votre retour.